En voiture, la sécurité avant tout !

sécurité chien

Toutou attaché... trajet apaisé !

 

Que ce soit pour un petit trajet ou un voyage longue durée, adoptez le réflexe « toutou en sécurité » !

En cas de choc, un chien peut devenir un véritable projectile mortel pour les personnes présentes dans l’habitacle, mais aussi pour l’animal lui-même, bien évidemment. Certains dispositifs de sécurité garantissent des conditions de transport optimales, en vue de limiter les risques routiers, par exemple : cage métallique (adaptée à la taille de l’animal), grille de séparation métallique entre les sphères conducteur et passagers…

L’idéal est de vous renseigner sur la qualité du dispositif pour lequel vous optez avant de vous le procurer, car certains d’entre eux sont plus fiables que d’autres.

Au-delà des risques d’accidents engendrés par l’absence de dispositif de sécurité, un tel manque de prévoyance peut entraîner une verbalisation en cas de contrôle routier.

Toutou enfermé... Désastre à la clé !

 

Quelle que soit la saison, il est indispensable de maintenir une ventilation suffisante dans l’habitacle d’un véhicule, par exemple, en maintenant les fenêtres entrouvertes.

Par ailleurs, il est crucial de ne pas laisser votre animal seul dans un véhicule, surtout en période estivale et ce, quelle que soit la durée pendant laquelle vous vous absentez.

L’ouverture des fenêtres, l’installation d’un pare-soleil ou le fait de se garer dans une zone ombragée sont des précautions insuffisantes pour limiter la hausse des températures au sein de l’habitacle.

Il n’est pas nécessaire d’être en période de canicule pour tenir compte du danger ! Si la température extérieure est de 24°C, la température peut s’élever à 34°C à l’intérieur du véhicule en seulement 10 minutes… Et en période de canicule, le mercure peut avoisiner les 60°C en seulement 15 minutes !

Sans compter que nos animaux bénéficient d’un manteau perpétuel, vous imaginez ?

Chaque année, des animaux vivent une véritable agonie dans pareils contextes et certains meurent dans d’atroces souffrances !

Bien sûr, lorsque vous vous octroyez une pause sur le trajet, n’oubliez pas de laisser à votre toutou le soin de se dégourdir les pattes, de faire ses besoins et de boire une lampée d’eau !

Pour information :

Que faire si vous constatez qu’un animal est enfermé dans un véhicule et est en danger ?

Venir en aide à un animal après un "coup de chaud"

Voici quelques astuces pour l’aider à se remettre sur pieds (enfin, sur pattes) :

-Emmenez-le dans un endroit ombragé ou frais

-Évitez d’asperger l’animal avec de l’eau froide ou glacée (car l’animal pourrait faire un malaise), mais optez davantage pour de l’eau tiède ou une serviette mouillée. Arrosez-le de préférence au niveau de l’aine, de l’estomac, du poitrail et des pattes

-Donnez-lui de petites quantités d’eau fraîche à boire

-Lorsque vous constatez que la respiration du chien revient à la normale, consultez le vétérinaire le plus proche en mentionnant le caractère urgent de votre démarche.

Un petit kit de voyage bien utile...

Lorsque vous voyagez avec votre animal de compagnie, n’oubliez pas d’emmener avec vous un bol et une bouteille d’eau, de manière à lui offrir de l’eau en suffisance et éviter tout risque de déshydratation.

Si votre véhicule n’est pas équipé de système de climatisation, vous pouvez humidifier un linge et le déposer sur votre animal, histoire de le rafraîchir...

Votre toutou souffre-t-il du mal des transports ?

N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire, il aura certainement une solution à vous proposer : médicaments, phytothérapie, homéopathie (et pourquoi pas acupuncture ?!) constituent de bons remèdes pour rendre le voyage de votre animal plus agréable (et le vôtre aussi !).

Et si vous êtes allés vous balader dans la nature...

De retour à la maison, n’hésitez pas à inspecter le pelage de votre animal, pour vous assurer de l’absence de tiques et/ou d’épillets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *