Le loup au cœur de l’histoire, des légendes et de la spiritualité

loup

Au fil des siècles, le loup a endossé de nombreux rôles et impacté de manière non-négligeable la vie et l’esprit de l’être humain, ce qui lui a valu d’être perçu de manières très diverses, en oscillant de la terreur à l’admiration. En effet, les peurs, rites et croyances qui lui sont associés, font de lui un animal hors du commun.

À travers les époques, il continue à susciter un large panel d’émotions, a un véritable effet sur la psyché humaine et déclenche toujours de vives passions.

Le loup, entre histoire et légendes...

loup garou

L’histoire de la Bête du Gévaudan en est un bel exemple… Entre le 30 juin 1764 et le 19 juin 1767, cette Bête aurait sévi principalement dans le pays du Gévaudan, où, par attaques successives et répétées, elle aurait fait entre 88 et 124 morts. La Bête responsable de ces morts aurait officiellement été abattue en 1770 par François Antoine. Cet animal a terrifié la population de ces contrées durant toutes ces années et a suscité l’ardeur de nombreux hommes qui rêvaient tous de le tuer, d’autant qu’une récompense était promise à celui qui honorerait cet exploit.

Dans un autre registre, le Petit Chaperon rouge a marqué au fer rouge de nombreux enfants, qui, dès le plus jeune âge, ont associé le loup à cette bête féroce qu’il valait mieux ne jamais rencontrer au détour d’un bois. Ce conte devenu le plus populaire en Europe, paru en 1697 et remodelé une centaine de fois, a été lu et relu au fil des générations, insufflant de manière inconsciente une image terrifiante de cet animal mangeur de grands-mères et de petits enfants…

Quant aux histoires de loups-garous (lycanthropes), elles circulent depuis la mythologie grecque et se sont répandues dans de nombreux pays européens et depuis peu, dans le monde entier. Selon les mythologies, légendes et folklores, principalement issus de la civilisation européenne, il s’agirait de la capacité d’un être humain à pouvoir se transformer partiellement ou complètement en loup ou en créature proche de ce dernier. Cette transformation aurait lieu le plus souvent à la nuit tombée et à chaque pleine lune. Ce phénomène serait le fruit d’une malédiction, d’un rituel volontaire, voire d’une morsure ou d’une griffure d’un loup ou d’un autre loup-garou. Les lycanthropes sont la plupart du temps décrits comme des êtres maléfiques pourvus simultanément des capacités du loup et de l’homme, avec une force inouïe et dont la férocité leur permet de tuer de nombreuses personnes en une seule nuit, se rappelant rarement leurs prouesses nocturnes après avoir repris le contrôle de leur corps.

Le loup et la spiritualité

Dans le chamanisme, la perception du loup et sa place dans la vie de l’homme s’éloignent considérablement de l’ensemble des théories précitées. En effet, spirituellement, le loup n’est pas considéré comme un prédateur pour l’homme, mais il représente un allié qui l’accompagne sur son chemin spirituel.

Dans beaucoup de traditions indigènes américaines, le loup est un être très complexe, il est perçu comme un maître et guide avisé. Il nous offre des enseignements riches, nous aide à déceler notre être véritable au moment présent et nous indique la bonne direction à emprunter. Le loup en tant qu’animal spirituel est un symbole puissant faisant référence à l’indépendance d’esprit, l’instinct, la loyauté, le don de soi, l’intelligence et le goût prononcé pour la liberté. Cependant, il peut également représenter un manque de confiance en soi, vis-à-vis d’une situation particulière, ou encore, la méfiance.

La notion d'animal totem

Les Indiens d’Amérique du Nord, très proches de la nature et connectés à tout ce qui les entourait, avaient pour convictions que l’ensemble des éléments de l’Univers étaient liés et interdépendants. Ce principe leur permettait donc de penser qu’une guidance réalisée par des éléments extérieurs était envisageable. Sur base de ce constat, ils pensaient qu’un animal pouvait constituer un guide pour les êtres humains.

Au départ, chaque tribu s’est rapprochée de l’esprit d’un animal spécifique, communément appelé un blason. En plus de représenter la tribu, il était également le garant de la protection des membres du groupe. Cette conviction a ensuite été élargie au plan individuel, chaque personne pouvait donc également bénéficier de son animal protecteur, qui lui correspondait le mieux.

Quel est le rôle de l’animal totem ?

Il consiste à nous aider à :

développer des qualités et attributs

traverser les épreuves de la vie

guérir d’une maladie ou de blessures

nous guider vers notre mission de vie et le but de notre incarnation.

Chacun d’entre-nous bénéficierait donc d’un ou plusieurs animaux totems, qui évoluent au fil du temps, en fonction de ce que nous traversons et de notre énergie du moment. Cependant, nous aurions tout de même un animal totem en particulier qui nous resterait fidèle durant toute notre vie.

L'animal totem loup

Chaque animal totem représente des caractéristiques et qualités qui lui sont propres.

Pour les chamanes, l’animal totem loup représente le dernier esprit-totem du cycle astrologique, ce qui lui vaut une place très particulière. Il est synonyme de renouveau et représente la fin d’un cycle.

Lorsque le loup est notre animal totem, cela veut dire que l’on a un intérêt profond pour la spiritualité, que notre intuition est très développée et que nous faisons confiance à notre instinct pour comprendre ce qui nous entoure et appréhender le monde.

Le loup est un animal totem qui va de paire avec l’indépendance d’esprit, la famille et la protection. Il s’agit d’un guide précieux dans la quête d’une vie spirituelle riche et puissante, mais aussi pour emprunter le chemin de la liberté. Il nous rappellera sans cesse qu’il est crucial que nous écoutions et que nous accordions notre pleine confiance à notre propre instinct.

À la fois très indépendant et très attaché à sa meute, il fait preuve d’organisation et de coopération, ce qui fait de lui un animal spirituel puissant. Lorsque le loup est notre animal totem, cela signifie que nos proches constituent un point d’ancrage dans notre vie et que nous serions prêts à tout pour les protéger.

Enfin, le loup nous invite à quitter notre zone de confort pour nous aider à trouver notre vraie source de force et de sécurité et découvrir qui nous sommes vraiment pour amorcer un réel changement dans notre vie

Si un jour, vous sentez la présence de l’esprit du loup, cela peut vouloir dire qu’un long voyage spirituel a commencé…

En conclusion...

À travers ces différentes perceptions, nous constatons oh combien le loup occupe depuis toujours une place particulière dans nos sociétés humaines. De par ses différentes facettes, il intrigue, terrorise, inspire et initie chez l’homme toutes sortes d’interprétations.

Le loup ne constituerait-il pas une sorte de miroir pour l’espèce humaine ? À travers lui, l’être humain ne serait-il pas confronté à sa propre face sombre ? À ses propres peurs ? Ou encore à cette soif de liberté que la civilisation tente de lui enlever ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *